Modalités de remboursement des cures thermales
La cure thermale fait partie des prestations qui peuvent être prises en charges par l’assurance maladie, à la différence des séjours de thalassothérapie.
Toutefois, la participation de la caisse d’assurance maladie est soumise à conditions. Celles-ci doivent être remplies d’une part par l’établissement thermal et d’autre part, par le patient.

 Les conditions de prise en charge de la cure thermale 


Cure eczemaLes obligations du centre thermal
Le centre de cure thermale doit être agréé et conventionné par l’Assurance maladie pour les orientations thérapeutiques prescrites. La Société Thermale de La Roche Posay est agréé en dermatologie et stomatologie (affections de la bouche).

Cure post cancerLes obligations du patient
Le patient doit demander une prescription médicale à son médecin, faire une demande de prise en charge auprès de la caisse d’Assurance Maladie, remplir la déclaration de ressources, choisir un centre thermal agréé et réserver son séjour auprès de la station thermale…
Réaliser l’intégralité de sa cure (18jours) de façon continue.

Prescription médicale obligatoire par le médecin traitant, généraliste ou spécialiste (mentionnant l’orientation)

Dans le cas d’affection de la bouche, la prescription peut être faite par un chirurgien-dentiste, et la double orientation doit être précisée sur la demande de prise en charge administrative (formulaire CERFA)

La cure doit être suivie intégralement sauf interruption par le médecin conseil ou en cas d’empêchement majeur du patient.

Une seule cure est autorisée par année civile (sauf dans le cas de prise en charge des grands brûlés où deux cures/an sont remboursées).

La durée d’une cure est fixée à 18 jours de soins (soit 21 jours consécutifs)et le nombre de séances de soins doit être précisé.

 

Le remboursement des frais de cure

Reste à charge
Forfait Thermal Tarif conventionné*
(hors Complément Tarifaire)
Ticket modérateur Complément tarifaire Patients à 65% Patients à 100%
Dermatologie 460.18€ 161.17€ 36.14€ 197.31€ 36.14€
Dermatologie + 9 massages 537.18€ 188.01€ 42.15€ 230.16€ 42.15€
Dermatologie + 18 massages 583.32€ 204.13€ 45.78€ 249.91€ 45.78€
AMB 245.68€ 85.95€ 19.29€ 105.28€ 19.29€

*Tarifs conventionnés en vigueur au 12 juin 2021, susceptibles d’évoluer en fonction de la réglementation.
** Le reste à régler inclut le complément tarifaire.

Les curistes en ALD et Accident de Travail sont pris en charge à 100% du tarif conventionné, mais devront s’acquitter du Complément Tarifaire auprès des établissements.
Seuls les bénéficiaires de la CMU-c et de l’ACS en sont exonérés sur présentation de leur attestation

La prise en charge des frais médicaux : pour tous
L’Assurance Maladie prend en charge les frais médicaux liés à la cure qui comprennent :
1– le forfait thermal correspondant aux soins thermaux proprement dits : tarif conventionné à partir de 453,67 €, remboursement de 65% à 100%.
2-le forfait de surveillance médicale de 137,60€ à régler au médecin thermal, remboursement de 70% à 100%.
La quasi-totalité des mutuelles prennent en charge la partie restante, souvent sous forme de forfait, avec une possibilité de tiers-payant pour certaines, ce qui évite de devoir avancer les frais.
3– Les frais d’hébergement et de transport peuvent être pris en charge à hauteur de 65 % d’un forfait fixé par l’Assurance Maladie, selon conditions de ressources (ex. : revenus annuels < 14664,38€ pour une personne seule).

Le cas particulier des personnes en Affections de Longue Durée (suites de cancer, brûlure…)
Lorsqu’elle est liée à une affection de longue durée (ALD), votre cure est prise en charge à 100%, ainsi que les honoraires médicaux, sur la base des tarifs conventionnels :
Vous pouvez recevoir une aide de 150€ pour vos frais de transport et d’hébergement sous condition de ressource.

Les frais qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie :
le ticket modérateur : c’est la part des frais médicaux non prise en charge par l’Assurance Maladie. Il peut en revanche être pris en charge par votre mutuelle.
Les soins de bien-être, dits «de confort» (soins au Spa Source par exemple)
Les repas durant le séjour de cure
L’hébergement si les ressources du patient dépasse le plafond (ex. : 14 664,38 € de revenus annuels pour un célibataire)

Indemnités journalières

Des indemnités journalières peuvent être versées en fonction des ressources (ex. : plafond Sécurité Sociale 34 620 €) ou de leur situation professionnelle (accident de travail ou maladie professionnelle) ou thérapeutique (ALD).  Si l’assuré est déjà en arrêt de travail pendant la cure, les indemnités journalières sont maintenues.

Pour en savoir plus sur les modalités de remboursement de cure thermale par l’Assurance Maladie :
Le site de l’Assurance maladie : remboursement de la cure thermale