Les termes médicaux

 

  • A

Antigène :

substance généralement étrangère à l’organisme et susceptible d’activer une réaction immunitaire. Il peut s’agir de virus, bactéries, parasites, toxines ou de cellules infectées ou tumorales.

 

Anti-radicalaire :

qui inhibe l’action des radicaux libres, molécules potentiellement toxiques et qui seraient à l’origine du vieillissement et de certaines maladies.

 

  • C

Carcinogène :

susceptible de provoquer un cancer.

 

Cellules de Langherans :

cellules du système immunitaire de la peau, présentes dans l’épiderme et dont le rôle est d’absorber les antigènes et d’en présenter les fragments aux lymphocytes T.

 

Cytokines :

protéines sécrétées par les lymphocytes et les macrophages et intervenant dans le mécanisme des réactions immunitaires. Elles sont classées en différentes catégories : les interférons, les facteurs de nécrose des tumeurs (TNF) et les interleukines portant les numéros de 1 à 13.

 

  • E

Elevure :

soulèvement de l’épiderme

 

Epidémiologie :

étude à l’échelle de groupes de populations de la fréquence des maladies, de leur distribution et des facteurs favorisant ou inhibant leur apparition.

 

Erythème :

rougeur de la peau traduisant une dilatation des vaisseaux sanguins cutanés. Il peut être localisé ou généralisé et exprime une maladie dont les causes sont très variées. Il est la première étape de l’inflammation décrite par Celsus : rubor (érythème), tumor (gonflement et oedème), calor (chaleur) et dolor (douleur).

 

  • F 

Fibroblastes :

cellules dermiques du tissu conjonctif intervenant dans la formation des fibres de collagène et la cicatrisation.

 

  • H

Hyperkératose (ou kératose) :

épaississement de la couche cornée se manifestant par une peau sèche et fissurée. Lorsque les noyaux persistent à l’intérieur des cellules, l’hyperkératose est dite parakératosique.

 

  • L

Lésion annulaire :

lésion en forme d’anneau, essentiellement marquée sur son pourtour.

 

Lésion nummulaire (ou discoïde) :

lésion en forme de pièce de monnaie (du latin « nummus », pièce de monnaie), répartie uniformément sur toute sa surface.

 

Lichénification :

épaississement de la peau et accentuation des sillons naturels évoquant le lichen envahissant les arbres et les roches. Il peut être primitif ou secondaire à un grattage intensif de lésions eczémateuses ou psoriasiques.

 

  • O

 Oedème :

rétention de liquide dans les tissus, et en particulier dans le tissu conjonctif se manifestant par un gonflement, souvent indolore. Il est la deuxième étape de l’inflammation décrite par Celsus : rubor (érythème), tumor (gonflement et oedème), calor (chaleur) et dolor (douleur).

 

  • P

Prévalence :

fréquence globale d’une maladie dans la population, sans distinction des anciens et nouveaux cas. En cela, elle s’oppose à l’incidence qui mesure l’apparition des nouveaux cas sur une période donnée.

 

Prurit (prurigineux) :

démangeaison généralisée ou localisée.

 

  • R

Réponse immunitaire :

réaction de défense de l’organisme face à des éléments antigéniques. Elle se déroule en une phase dite « non spécifique » au cours de laquelle les cellules phagocytaires (les macrophages et les polynucléaires) absorbent les corps étrangers et les présentent aux autres acteurs du système immunitaire. Ceux-ci sont les lymphocytes B, producteurs d’anticorps spécifiques ou immunoglobulines, dirigés contre les toxines libres et les lymphocytes T qui sont chargés de détruire les cellules infectées.

 

  • T

Tissu conjonctif :

tissu de soutien constitué de fibres de collagène assurant à la peau sa fermeté. Son élasticité, sa faculté à absorber les déformations lui sont conférées par des fibres plus minces, les fibres élastiques constituées d’une autre protéine, l’élastine.