eau la roche posayL’eau de La Roche Posay

Reconnue d’utilité publique en 1869, l’eau thermale a permis à La Roche-Posay de devenir la première station thermale européenne exclusivement dédiée aux affections dermatologiques. Ses propriétés thérapeutiques bénéficient chaque année à plus de 8 000 curistes.

Issue d’une lente percolation à travers les assises crayeuses du turonien, l’eau thermale de La Roche-Posay est puisée à des profondeurs de 30 à 80m sur un périmétre de captage protégé.
Sa composition minérale lui confère des propriétés dermatologiques anti-inflammatoire, cicatrisante et apaisante. Faiblement minéralisée, c’est une eau bicarbonatée calcique, silicatée et séléniée. Sa température d’émergence est de 13°C. Sans goût spécifique elle est très agréable à boire.

Présent en dose significative (40 à 60 µg/l) dans l’eau thermale de La Roche-Posay, le sélénium est un oligoélément reconnu indispensable à la vie depuis 1970. Entrant dans la constitution de nombreuses enzymes et protéines, il a pour rôle fondamental d’intervenir dans le métabolisme cellulaire.

Une eau unique, aux vertus  thérapeutiques indéniables pour soigner les maladies de peau (eczéma, psoriasis, séquelles cicatricielles de brûlure, suites cutanées de traitements contre le cancer…), grâce à sa teneur en silice et sélénium.